Composante FEM : Soutien pour l’adaptation des systèmes de production Agricole vulnérables aux changements climatiques

Cette composante traduit l’importance de la prise en compte de la dimension des changements climatiques dans le développement et la valorisation durables des systèmes de production dans la zone d’intervention du PASK II.

1.Sous-composante 5.1 : Atténuation des risques de baisse de productivité et de la production agricole induit par l’impact des changements climatiques.

L’objectif de cette sous-composante est de rendre la productivité agricole plus résistante aux changements climatiques par la gestion durable des sols, la promotion de techniques et pratiques culturales adaptées, l’introduction de semences résilientes et par la valorisation des sources d’énergies traditionnelles. 

2.Sous-Composante 5.2 : Amélioration de la Résilience des Systèmes d’Elevage et de Production Animale en zones Oasiennes et Semi-arides. 

L’objectif de cette sous-composante est de rendre la production animale plus résistante au changement climatique. Pour ce faire, il est proposé d’agir au niveau de la gestion des parcours, de la composition des troupeaux et des pratiques d’alimentation.

3.Sous-Composante 5.3 : Augmentation de l’efficience des systèmes d’irrigation et la gestion  de l’eau.

L’objectif de la sous-composante 3 du projet FEM, est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des bénéficiaires dans la zone du projet ; notamment par l’aménagement de quelques bas-fonds existants. Le choix des zones d’interventions se fera en concertation avec la population et le choix des zones sera basé sur les critères mis en place dans le cadre du projet PASK II à savoir le ciblage des plus pauvres, les potentialités et contraintes techniques, la motivation et les capacités d’organisation des organisations rurales.

4.Sous-Composante 5.4 : Renforcer les capacités d’adaptation des systèmes de production en milieu rural aux impacts des changements climatiques.

Cette sous-composante vise à apporter, dans cette zone cible, des réponses cohérentes et appropriées au déficit des capacités locales, principal obstacle à l’adaptation des systèmes de production aux changements climatiques.