La ministre de l'Agriculture visite la ferme maraîchère de Kankossa

Kankossa,  19/02/2017  -  La ministre de l'Agriculture, Mme Lemina Mint El Ghotob Ould Momma, a effectué, dimanche, une visite d'information et de contact à la ferme maraîchère pilote de Kankossa, créée en 2013 sur une superficie totale de 50 ha.

En compagnie du wali de l'Assaba, la ministre s'est rendue au niveau de la superficie de 16 ha destinée à l'exploitation maraîchère et à la culture du blé équipée d'un réservoir principal d'une capacité de 50 m3 fonctionnant à l'énergie solaire et de deux autres secondaires marchant au diesel dans le cadre des aménagements du lac de Kankossa.
La ministre a pu suivre un exposé présenté par le directeur du centre des recherches agricoles sur le programme de production des semences de blé pour la campagne agricole 2016/2017.

Par la suite, la ministre a présidé une réunion avec les bénéficiaires de cette ferme au cours de laquelle elle les a exhorté à redoubler d'efforts et à s'organiser au sein d'un bureau de gestion de ce projet pour s'assurer des retombées de façon permanente.

Elle a dit que l'Etat va continuer à réunir les conditions adéquates de la production et à résoudre les problèmes d'eau, et qu'il revient aux agriculteurs de s'organiser dans le cadre d'une union pour mieux accommoder leurs campagnes agricoles, de se procurer les intrants agricoles grâce aux excédents de la production et à ouvrir un compte unique en vue de garantir la transparence et la pérennité des opérations productives.



De son côté, le wali de l'Assaba, M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad, a insisté sur la nécessité du respect et de l'application de ces orientations, appelant les producteurs à lancer une campagne de déracinement des prosopis qui provoquent l'assèchement du lac de Kankossa et à les remplacer par des arbustes fruitiers.

Pour sa part, le maire de la commune de Kankossa a loué ce projet maraîcher, appelant au curage du lac, à la commercialisation de la production et à la protection de certains oueds déversant dans le lac.

Les plantations maraîchères pilotes encadrées par le ministère de l'Agriculture sont au nombre de trois et couvrent une superficie de 10,8 ha aux côtés d'autres coopératives appuyées par les intrants agricoles.

A l'heure actuelle, le ministère encadre 220 sites pilotes de culture maraîchère sur l'ensemble du territoire national, prend en charge les frais relatifs aux équipements d'irrigation, assure l'encadrement technique et veille à la disponibilité des intrants.

La visite a concerné également le site de " Bedhlele " de la culture maraîchère et des arbres fruitiers dans la localité de Sani relevant de la moughataa de Kankossa d'une superficie de 3 ha. Cette plantation est encadrée par le programme de lutte contre la pauvreté dans l'Aftout sud et le Karakoro (PASK II) dans le cadre de ses interventions dans 181 villages au niveau de cette zone à travers divers appuis (Outils d'irrigation, intrants, grillages, engrais, pesticides, etc.).

Au cours de ce voyage, la ministre est accompagnée par le directeur du développement des filières agricoles et de la vulgarisation, M. Hasni Ould Basaid, et par le conseiller chargé de la communication, M. Ahmed Ould Deid.